comment faire l’isolation des fenetres

Quand on veut isoler ses fenêtres, cela permet de se protéger du froid venant de l’extérieur, mais aussi du bruit. N’oubliez pas qu’une fenêtre mal isolée entraîne une hausse incessante de vos factures de chauffages ce qui explique que 13 à 17 % de la perte totale de chaleur de votre demeure s’effectue par les fenêtres ainsi que les portes mal isolées. Nous vous expliquons clairement dans cet article comment bien isoler vos fenêtres en seulement quelques étapes.

Les avantages d’une bonne isolation

Dans le but d’améliorer confortablement votre quotidien, isoler ses fenêtres s’avère une excellente idée. Surtout si votre maison se situe en plein centre-ville et vos fenêtres donnent sur une rue. Dans ce cas, une isolation phonique s’exige également. Toutefois, on reconnaît l’isolation des fenêtres pour diminuer les factures de chauffage. Dans le cas où votre chauffage est en marche et que votre fenêtre est mal isolée, celle-ci permet à la chaleur de s’échapper vers l’extérieur. Par conséquent, on constate des pertes d’énergie et une consommation d’électricité trop élevée. Il ne faut pas oublier que des fenêtres mal isolées peuvent causer une consommation d’énergie multipliée par trois.

Comment bien isoler ses fenêtres ?

À noter que pour améliorer le confort thermique chez vous, plusieurs options sont possibles et cela varie selon la situation. Ainsi, vous aurez effectivement la possibilité de calfeutrer vos fenêtres avec des joints. Pour ce faire, mettez des joints d’isolation sur les montants de vos fenêtres. Sachez que calfeutrer une fenêtre est une opération facile et économique. On peut distinguer trois types de joints sur le marché à savoir les joints en mousses peu esthétiques, mais faciles à poser. Ces derniers nécessitent un changement tous les deux ans. Le deuxième type s’avère les joints métalliques qui utilisent généralement des clous pour son installation. Le troisième type est les joints en silicone qui se présente comme les plus durables, mais peu esthétique. En effet, sa pose nécessite l’utilisation d’un pistolet.

L’isolation avec une fenêtre double vitrage est également une excellente solution afin d’éviter le bruit et le froid. Notamment à cause de son prix, cette solution n’est certainement pas adaptée pour tout le monde. Dans ce cas, l’état a prévu de préconiser ce type d’installation et a mis en place un crédit d’impôt de 15 % dans le but d’alléger votre facture.

Si vous n’aurez pas le moyen d’acheter une fenêtre double-vitrage, il existe une autre solution : le survitrage. Pour éviter de se ruiner, nombreux professionnels recommandent d’opter pour cette dernière solution. Le fait d’utiliser un survitrage accède à poser une nouvelle épaisseur de vitre sur la fenêtre existante et il faut souligner que seules les fenêtres en bois peuvent accueillir ses fixations.

Par ailleurs, si vous choisissez un film thermorétractable pour isoler vos fenêtres, vous devez le coller sur la menuiserie puis séchez-le avec un sèche-cheveux. Vous aurez ainsi un résultat assez performant afin d’éviter l’effet dû à la paroi froide.