comment se souvenir de son code de coffre fort ignifuge

Utiliser un coffre fort ignifuge s’avère très pratique de nos jours, surtout si nous stockons des documents importants ou des objets précieux chez soi. Cet équipement permet avant tout de les protéger contre les vols. Mais il apporte aussi une protection supplémentaire, notamment contre le feu. Le seul problème avec un accessoire de ce genre, c’est qu’il se déverrouille par code. Un problème parce qu’il est parfois difficile pour certains utilisateurs de se souvenir de ce code, rendant ainsi les contenus de leur coffre-fort inaccessibles. Heureusement qu’il existe des solutions pour éviter ce petit oubli et ien mémoriser son code. Nous vous en livrons quelques-uns dans cet article.

Choisissez un code qui vous parle

Pour bien se souvenir, il faut avant tout bien choisir ! Une fois que votre coffre-fort ignifuge vous est livré, vous serez appelé à choisir le code secret pour le verrouiller et le déverrouiller. Ici, il faut éviter de choisir des chiffres au hasard. Prenez le temps de bien réfléchir au code que vous allez utiliser. Pour mieux le mémoriser, il faut que ce code vous parle. En d’autres termes, il faut qu’il ait une signification pour vous. Vous pouvez par exemple vous servir d’une date rattachée à un événement particulier. Néanmoins, évitez d’utiliser votre date d’anniversaire, celle de votre moitié ou de vos enfants si vous en avez. La date en question doit être personnelle. Une date que vous seul savez !

Utilisez le codage phonétique

Le codage phonétique, il se peut que vous n’en ayez jamais entendu parler. Pourtant, c’est une méthode qu’utilisaient déjà nos ancêtres. Elle est pratique, efficace et vous permettra de vous souvenir de votre code de coffre fort ignifuge. L’idée est ici de traduire les mots en chiffres et vis versa, les mots étant plus faciles à mémoriser. Pour ce faire, il faudra faire correspondre à chaque chiffre une consonne, mais vous devez bien l’apprendre pour que ça marche. Certes, si vous vous sentez capable de le faire, vous pouvez créer vous-même votre propre codage phonétique. Toutefois, il existe une version de base sur laquelle vous pouvez apprendre. Voici une petite illustration afin que vous puissiez mieux comprendre :

  • 1 = t se reconnait par son seul jambage
  • 2 = n se reconnait par ses deux jambages
  • 3 = m se reconnait par ses trois jambages
  • 4 = r se reconnait par le son qui termine quatre

…ou une phrase clé courte

La mémorisation de votre code de coffre fort ignifuge peut aussi se faire à l’aide d’une phrase clé courte. Cette méthode est un peu dépendante de la dernière, c’est-à-dire le codage phonétique. Elle consiste à donner un sens à la suite de consonnes que vous avez trouvée en appliquant la méthode précédente. Par exemple, si vous avez mis comme code secret 1234, cela donne TNMR avec le codage phonétique. Eh bien, au lieu de garder cela en tête, ce qui peut aussi se montrer difficile, vous pouvez former une phrase clé courte en donnant un sens à chaque phonème, toujours en suivant l’ordre.